Les grands-parents ne meurent jamais, ils deviennent invisibles

2 janvier 2022 par Patrick Carlot

Les grands-parents ne meurent jamais, ils deviennent invisibles.

 

Ils possèdent une sorte de don de la vie éternelle, comme s’ils s’enracinaient à jamais dans les profondeurs du cœur de chaque enfant.

Ainsi, les grands-parents demeurent vivants à jamais, comme un souvenir heureux et mémorable.

 

Caresses de leurs mains douces

En se remémorant la douce et tendre voix de sa grand-mère racontant ses histoires mélancoliques et enjouées. En se souvenant de ces fous rires à écouter des anecdotes de grand-père, pleines de malices, dans la chaleur d’un regard plein de tendresse et d’admiration infinies.

C’est la dure loi de la vie

 

Ces héros de l’enfance ont le privilège de voir leurs petits-enfants venir au monde tandis que les petits portent, parfois rapidement, le poids des adieux cruels.

Non sans avoir auparavant observé le passage de la vie dans ces cheveux qui prennent la couleur de la neige ou de cette peau qui se sillonne.

 

La première perte de l’enfance

Il est fréquent que les enfants vivent avec douleur la manière dont ces moments partagés et les meilleures histoires se désagrègent, un peu comme du sable entre les doigts. La mémoire commence à s’évaporer. Il est temps de dire au revoir.

Les grands-parents ne meurent jamais

 

 

Pourtant, les grands-parents ne meurent jamais en réalité, ils sont immortalisés dans l’âme de chaque enfant tout en laissant des traces indélébiles d’amour, d’affection et de tendresse.

Le corps n’est plus là, mais la mémoire demeure à jamais. L’origine de chaque famille a pris racine dans l’appartenance et l’identité de chaque enfant.

 

 

Ils vivent pour toujours

Les grands-parents ne meurent jamais, ils vivent à l’intérieur, dans le cœur de leurs petits-enfants pour toujours.

L’attache entre grands-parents et petits-enfants naît d’une complicité profonde. Les grands-parents ont de l’adoration pour leurs petits-enfants. Ils offrent alors leur protection, une belle complicité et beaucoup de patience. Et, pourquoi pas, un consentement compréhensif, en plus de tout ce qu’ils font pour les soins du bébé.

C’est la raison pour laquelle les grands-parents ne meurent en fait jamais. Car même s’ils ne sont pas présents physiquement, ils demeurent toujours présents dans la vie de chacun à travers leur loyauté éternelle et leur sagesse qui permettent d’assurer cet héritage intergénérationnel.

 

Souvenirs attachants

 

Ces personnages attachants et mémorables ont pu tenir avec fierté et en toute confiance les mains des enfants tout en leur apprenant à marcher. Au fil du temps, ils ont été contraints de lâcher ces petites mains. Mais ils ne s’arrêteront jamais de retenir leur cœur, où ils resteront jusqu’à l’éternité.

 

J’ai fait des centaines de parties de dames, ce jeu qui m’a été appris par ma grand-mère. Et à chaque fois que je joue, je me souviens encore maintenant de ces moments de fous rires et de partages avec ma grand-mère. Mais quel bonheur ces souvenirs … Quel ancrage !

 

Tant de choses restent

Les grands-parents ne meurent pas, ils deviennent invisibles.

Mais à travers les photographies jaunies, ces étoiles éphémères restent. Un peu comme cet arbre fruitier aux fruits si bons, que grand-père a lui-même planté, de ses propres mains. Aussi comme ce beau tablier que grand-mère a cousu et qui a été conservé pour son immense valeur affective.

Les grands-parents vivent et resteront éternels dans notre vie. Grâce à leurs conseils et à leur sagesse. Leurs bousculades aussi parfois.

Et n’oublions les délicieuses odeurs de ces plats exquis que nous gardons gravées dans notre mémoire émotionnelle !

 

Présents pour toujours

Sans être là physiquement, ils sont effectivement présents pour toujours.

Ils nous ont appris tellement de choses…

Par exemple qu’un câlin peut reconstruire toutes les parties cassées. Et qu’ils peuvent enseigner plus qu’une bibliothèque entière.

En fait, nos grands-parents sont des bâtisseurs d’enfances, des gardiens de secrets, des experts en « mauvaise éducation » et en dissolution des peurs et des angoisses. Ce sont également des joyeux et ardents défenseurs du bonheur et des loisirs.

Toutes ces essences qui restent imprégnées dans nos sens les plus profonds.

 

 

Les grands-parents ne meurent jamais pour leurs petits-enfants, jamais.

 

Derrière ces sourires tendres et complices, les grands-parents sont fondamentalement l’héritage affectueux de nos souvenirs d’enfance. Les souvenirs qui se remémorent un amour unique et inexplicable.

Jusqu’à la fin de leurs jours, les petits-enfants les garderont en mémoire comme tatoués dans leur existence. Des souvenirs inscrits dans leurs émotions les plus pures.

Les grands-parents ne meurent jamais, ils persistent à l’intérieur de chacun de nous. Ce qui leur offre ce don de l’immortalité.